Livre

Á pied à Jérusalem 184 jours, 184 visages,
Éditions Racine,
Sebastien de Fooz
blocks_image
En 2005, Sébastien de Fooz a pris la route, à pied, avec un bâton et cinquante euros en poche. Six mois environ pour atteindre Jérusalem, le but réel et symbolique de son périple. Progressant péniblement à travers une douzaine de pays, il s'est abandonné à la grâce de rencontres providentielles et, s'il a réussi à atteindre sans encombre Jérusalem, c'est bien grâce à l'aide renouvelée d'une foule de coeurs simples et ouverts qui, par leur bonté, l'ont réapprivoisé à la sortie des ombres, des angoisses et des terreurs qu'il lui a fallu surmonter jour après jour.
Ce livre est le récit de ce périple. Puisant dans la riche moisson des expériences vécues parfois au-delà des mots, c'est un tissage de moments intenses entremêlés où vibrent des voix profondément humaines avec des situations parfois cocasses où le dérisoire et l'absurde se font des pieds de nez. En filigrane, l'humanité comme le socle qui sous-tend les trois grandes religions monothéistes : la chrétienté, l'islam et le judaïsme. Trois visages qui se ressemblent comme autant de frères lorsqu'ils sont en paix. Ce chemin de paix a été peuplé par d'innombrables personnes, dont la vie humble et précaire n'altère pas une générosité débordante venue du fond des âges. Ce chemin a aussi été celui d'une déconstruction personnelle : quand tombent les peurs, les préjugés, les réflexes de protection, transparaît alors quelque chose qui est au plus près de l'humain, en ce qu'il est aussi ouvert à l'infini. 


En vente en librairie
Acheter en ligne sur Amazon.fr
Acheter en ligne sur Proxis.be